Le pont de Senard

Par : azraelle29

Août 2

Catégorie: Paysages

Poster un commentaire

Un jour que le gué de la Maine, à l’endroit où s’élève le Pont de Sénard, était devenu impraticable par suite de la crue des eaux, un seigneur de l’endroit, dépité de ne pouvoir passer, s’écria : « Impossible de gagner la rive et ma femme qui m’attend ! » Le diable m’emporte, si un pont ne serait pas utile. Et au grand effroi du jureur qui ne songeait pas que lucifer l’eût entendu, le diable en personne apparut …

– Demain, le pont sera construit : je ne demande rien si ce n’est, comme otage devant me suivre, le premier qui passera!

Son œuvre terminée, satan s’assit sur une pierre, mais la chaleur du corps était si forte que l’empreinte de son postérieur s’incrusta dans le siège. Dans cette position il attendait qu’un imprudent se hasardât à traverser, riant d’un sourire diabolique à l’idée que le malheureux bientôt irait rejoindre les damnés dans l’infernale chaudière.

Mais il avait compté sans la femme du châtelain, qui lança sur le pontun chat et une souris. Naturellement, celui-là poursuivit celle-ci : le diable était joué Fâché de se voir roulé, il cria au seigneur : Tu m’as attrapé, mais jamais un maçon ne réparera le pont de Sénard !

Plusieurs fois en effet, on a essayé de réparer le vieux pont ; dès que les pierres d’un bout sont remises en place, celles de l’extrémité opposée croulent dans la rivière.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :