Château de Maillé

Sur l’emplacement de l’actuel château, à moins de 300 mètres de l‘ancienne motte féodale, aurait été édifié à la fin du 14e ou au début du 15e siècle, le premier manoir de la commune, nommé Coat Seiz Ploué, possédé assurément depuis le début du 15e siècle par la famille de Kermavan.

Vers 1570, Maurice de Carman et Jeanne de Goulaine, son épouse, viennent habiter le château qu’ils ont fait construire en y incluant l’ancien manoir dont les parties de la porte d’entrée et de la charpente de la salle haute. Plusieurs détails de construction s’inspirent des réalisations de Sirlio et de Philibert de l’Orme architecte des bâtiments royaux.

Vers 1590, par suite du décès de ses deux frères, Claudine de Carman épouse de François de Maillé, originaire de Touraine, hérite du château. C’est à cette époque que le château de Carman devient celui de Maillé.

Au milieu du 17e siècle, la famille Maillé fait réaliser un ensemble de peintures murales et de peintures sur lambris.

En 1747, le dernier héritier Donatien de Maillé, miné par de lourdes dettes est contraint de céder son domaine à Louis-Antoine Chabot qui le délaisse si bien que vers 1780 l’aile nord ouest, sans toiture, se ruine.

En 1789, le bien est revendu à Nicolas de Cadeville qui entreprend la démolition de la partie ruinée et le sauvetage de l’édifice restant.

Vendu comme bien national le 14 messidor an 4, le château de Maillé est repris par la famille de Cadeville qui doit le revendre en 1812 au baron Paul Dein.

Vers 1900, le nouvel acquéreur, le baron Hugues Nielly, reboise le domaine en commençant par les allées.

L’amiral Alfred Richard, acquiert le château en 1929 et entreprend la réfection des toitures, l’aménagement intérieur de la partie ouest et la poursuite du reboisement.

Pendant la seconde guerre mondiale, Maillé subit pendant 2 ans l’occupation de 60 hommes de troupes allemandes.

En 1975, le château devient la pleine propriété de Madame Elisabeth Richard, épouse de Monsieur Michel Danguy des Déserts. Ils apportent leur contribution à la réhabilitation du domaine et en 1981, Maillé est classé Monument Historique pour tous les extérieurs et pour certaines parties intérieures.

2 commentaires sur “Château de Maillé”

  1. Bel et bon historique,mais pourquoi il est peu un sous-exposer ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :