Fontaine Sainte Anasthasie 1/2

Selon la légende, sainte Anastasie/santez Anastazia serait la fille du seigneur de Koad-Meur et de sainte Bider/santez Bizer.
Mise à mort à la fontaine par son père parce qu’elle refusait de se marier au seigneur de Penhoat, la jeune fille aurait sanctifié le lieu. Sainte Anastasie/santez Anastazia est, par ironie, devenue la patronne des journalistes et des écrivains car c’est ainsi qu’était surnommée la censure au XIXème siècle.

Extrait de :
(1) Les Fontaines de Bretagne, Albert Poulain – Bernard Rio, YORAN EMBANNER, 2008, p.2004

Publicités

2 commentaires sur “Fontaine Sainte Anasthasie 1/2”

  1. La Bretagne, ma terre comme je l’aime, envie d’y aller ohh là là

  2. […] via Fontaine Sainte Anasthasie 1/2 — La photo de treize heures […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :