Fort Cézon

L’île Cézon est accessible à marée basse et fait partie d’un ensemble d’îlots dont certains sont bien connus  : Guénnioc (vestiges préhistoriques), Stagadon (ancienne ferme de goémoniers), L’ile Vierge (phare le plus haut d’Europe), L’ile Wrac’h (sémaphore, lieu de résidence d’artistes), l’Ile aux américains (ancienne base d’hydravions lors de la 1ère guerre mondiale).

La partie fortifiée occupe 1/3 de l’ile Cézon.

Les fortifications entourent furent construites par Vauban à partir de 1694 puis transformées au fil des siècles – surtout sous Napoléon III-  jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle furent érigés 17 blockhaus.

Le site est inscrit aux Monuments Historiques depuis juillet 2015.

Un commentaire sur “Fort Cézon”

  1. Bien l’explication,j’aime aussi la photo !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :