Manoir du Cleuziou

Le site est probablement très ancien, comme le suggèrent des traces de douves et de fossés. On rapporte que saint Yves (1255-1303) y séjournait régulièrement, tradition que semble confirmer une petite croix surmontant la partie la plus ancienne du manoir, et qui symboliserait l’emplacement de sa chambre. La première mention du Cleuziou apparaît en 1427. Ce petit fief dépend à l’origine du comté de Guingamp, mais selon un aveu du 19 avril 1540, la terre du Cleuziou relève directement du roi. En 1563, Gilberte du Cleuziou épouse Jacques de Kersenant, mais leurs enfants reprennent le nom de leur mère. En 1593, lors des guerres de la Ligue, le manoir est pillé et deux fois incendié. Après quelques restaurations, la famille s’y réinstalle. En 1692, à la mort de Pierre du Cleuziou, la propriété passe aux mains de son fils, Joseph-Marie. Après une campagne de Flandres et d’Allemagne, celui-ci entreprend la reconstruction du manoir qu’il juge délabré. Les travaux, exécutés de 1705 à 1740, sont très influencés par le style de Versailles. Sous la Révolution, le manoir échappe à toute dégradation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s