Château d’Arques 2/5

DSC00569crtag

Description

La maison forte d’Arques, bien que sur le plan architectural elle présente tous les attributs du château : tour maîtresse (donjon), tours d’angles, courtines, porte fortifiée, etc., elle n’en a pas le statut.

La maison forte est constitué d’une enceinte et d’un « haut donjon » carré cantonné de quatre tourelles. Elle a été construite après la croisade contre les Albigeois au xiiie siècle sur les terres données à Pierre de Voisins, un des lieutenants de Simon de Montfort.

L’enceinte presque carrée 51 × 55 mètres cerne le château avec une porte dotée d’un mâchicoulis ornée au sommet d’une clef de voûte aux armes de la famille de Voisins (« De gueules à trois fusées d’or en fasce, accompagnées en chef d’un lambel à quatre pendant de même« ). De nombreux bâtiments devaient exister le long de l’enceinte. Subsistent deux tours-logis bien conservées.

Le donjon carré, haut de 25 mètres, est un chef-d’œuvre d’architecture militaire inspirée d’Ile de France. Il comporte 4 niveaux desservis par un escalier à vis. Les différentes salles ont été construites avec un soin extrême. Le dernier étage était consacré à la défense du château. Une quarantaine de soldats pouvaient y défendre en même temps ce donjon grâce aux nombreuses archères et baies rectangulaires qui ajourent symétriquement les murs. C’est un bon exemple des progrès des constructions militaires, désormais complexes et savantes, dans une zone stratégiquement sensible.

Publicités